Press "Enter" to skip to content

Acheter viager, définition et fonctionnement

Le viager est une méthode d‘investissement permettant de vendre son bien immobilier en contrepartie d’une rente viagère tout en conservant le droit de rester y vivre.

Le viager est souvent choisi par des personnes à la retraite. En effet pour un retraité , cette pratique permet de vendre son logement, appartement ou autres biens immobiliers, en échange du versement d’une rente. La rente est versée à vie par l’acquéreur. A partir d’une vente viagère, un retraité peut donc améliorer son revenu tout en restant propriétaire de son logement.

Quels sont les différents modes de viager ?

Que vous souhaitiez acheter ou vendre en viager, il est nécessaire de savoir bien choisir le type de contrat. Ce choix est primordial puisqu’il doit répondre aux besoins des deux parties, c’est-à-dire de celui de l’acheteur et du vendeur.

Le viager immobilier peut se matérialiser sous trois formes dont :
– Le Viager Libre. Le bien en vente est mis à la disposition de l’acheteur. Le viager libre repose sur un contrat de vente en pleine propriété. Cela signifie que l’acquéreur aura la jouissance du bien dès la signature du contrat de vente. Plus précisément, le vendeur cède donc la pleine propriété de son bien.

– Le Viager occupé : Le viager occupé est la formule la plus courante. Ce type de contrat permet de définir l’occupation du logement. Dans le cas d’un viager occupé, le vendeur occupe son logement jusqu’à son décès ou son départ en maison de retraite.

– La Vente à terme : correspond à l’achat d’un bien immobilier dont le nombre d’année est définie à l’avance par les deux parties. Le paiement peut se faire par exemple entre 10 et 15 ans. Cependant, l’acquéreur ne peut récupérer le bien qu’après décès du vendeur.

Avantage pour le crédirentier

Le crédirentier est la partie qui bénéficie du crédit de la rente. En d’autres termes, il s’agit du vendeur de la rente.

La vente en viager est intéressante pour une personne âgée surtout si elle n’a pas d’héritier. En effet, ce type de vente de bien lui permet d’avoir un revenu régulier tout en restant occupant de son logement. Et cela, jusqu’à son dernier souffle.

A part cela, dans certains cas de contrat, il est tout à fait possible que le crédirentier ne se charge ni des taxes foncières, ni des grosses réparations.

Avantage pour le débirentier

L’acheteur en viager est également nommé débirentier. Contrairement au crédirentier, le débirentier doit être plus jeune. Cela pour qu’il puisse jouir du bien le plus longtemps possible.

Pour l’acheteur en viager, il s’agit d’un investissement immobilier dont il peut très bien savoir le coût global. De plus, il bénéficie d’une décote sur la valeur du bien. Puisqu’il s’agit d’un investissement, il peut donc revendre le bien.

D’autre part, si le vendeur occupe le logement, le débirentier n’a pas à gérer le bien puisque c’est l’occupant qui doit l’entretenir. Et il prend également à sa charge le paiement de la taxe d’habitation et des charges locatives.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.