Press "Enter" to skip to content

Les avantages et coûts d’une vente immobilière avec agence

Si vous envisagez de vendre votre bien immobilier, deux options s’offrent à vous. Vous avez soit la possibilité de réaliser les démarches de vente par vous-même, soit confier cette mission à une agence immobilière.

En optant pour une vente immobilière avec agence, vous avez la garantie de remettre votre projet entre les mains d’un professionnel. En effet, en fin connaisseur et expérimenté dans ce domaine, il dispose des moyens et de savoir-faire nécessaires pour vendre rapidement votre bien.

Mais sa mission ne se limite pas uniquement à la vente. Il saura vous accompagner pour rédiger et diffuser votre annonce, estimer le prix réel du bien, préparer les visites de potentiel acheteur, négocier le prix, vous aviser de vos droits et obligations en tant que vendeur, et même vous aider à établir le compromis de vente.

Ces aides et cet accompagnement complet ont bien évidemment un coût. Le calcul des frais d’agence immobilière se base sur le prix de vente du bien. En notant toutefois que la rémunération dépend principalement de la région dans laquelle est situé le bien, ou encore du niveau d’expertise et de la qualité de service proposée par l’agence. Qui paie les frais d’agence immobilière ?

La commission de l’agence est à la charge de l’acheteur. Dans certains cas et par commun accord, il est possible que le vendeur endosse ces frais. Mais le plus souvent, c’est l’acheteur qui doit s’en acquitter. Ils sont généralement inclus dans le prix de vente annoncé à l’acheteur.

Les différents mandats de vente avec une agence immobilière

Pour mener à bien sa mission, la loi exige que l’agence immobilière soit en possession d’un mandat de vente. À partir de ce document, le vendeur délègue le pouvoir à l’agence d’agir en son nom pour vendre le bien.

Vous avez le choix entre trois types de mandats : le mandat exclusif, le mandat semi-exclusif et le mandat libre.

  1. Pour le mandat exclusif, l’agence est la seule autorisée à vendre le bien. Il est valable pour une durée de 3 mois.
  2. Le mandat semi exclusif quant à lui permet au mandant de vendre le bien. Mais dans le cas où il trouve un acheteur, il sera toujours dans l’obligation de rémunérer l’agence.
  3. Concernant le mandat libre, le vendeur peut recourir au service d’une agence. Mais il peut aussi de son côté ou mandater une tierce personne, une autre agence par exemple, à vendre le bien.

La signature du compromis de vente avec une agence immobilière

Dès lors que vous avez trouvé un acheteur, vous pouvez désormais établir un compromis de vente. Il vous est possible d’élaborer un acte sous seing privé, c’est-à-dire un acte rédigé par vous et l’acheteur.

La meilleure option reste cependant de confier cette tâche à l’agence immobilière. Elle dispose des compétences nécessaires pour élaborer un contrat conforme à la réglementation en vigueur sur le fond et la forme.

Il est tout à fait possible de déléguer la rédaction du compromis de vente au notaire. L’acheteur et le vendeur peuvent tous deux demander à leurs notaires respectifs de rédiger et relire le sous-seing. Dans ce cadre les notaires se partageront équitablement les frais de notaires entre les études.

Lors de la signature du compromis de vente, l’acheteur fait un dépôt de garantie au notaire pour prouver son intention d’achat au vendeur. Ce montant peut être négocié mais est généralement fixé à 10% du prix de vente.

Pour conclure la vente, le compromis de vente va être ensuite signé par un notaire afin que celui-ci puisse revêtir le statut d’acte authentique. C’est uniquement à la signature de ce dernier que l’agence pourra prétendre à une rémunération.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.