Press "Enter" to skip to content

Les étapes d’une négociation immobilière

Vous avez enfin trouvé le logement de vos rêves ? Et vous souhaitez maintenant passer à l’achat. Par contre, vous estimez que le prix annoncé par le propriétaire est relativement surélevé. Dans ce cas, sachez que vous avez toujours la possibilité de négocier le prix.

Il s’agit d’une démarche qui nécessite une sérieuse planification afin d‘avoir gain de cause.

Examiner le bien que vous convoitez

Examiner le logement, que vous avez choisi, est une étape clé dans la négociation du bien immobilier. Cette étape vous permettra de savoir les points forts, ainsi que les points faibles du bien. Alors une fois les visites effectuées, lors de la rencontre en face à face avec le vendeur, comment négocier cet achat immobilier ?

Les points faibles seront les plus utiles dans le domaine de la négociation. En effet, ils peuvent ensuite être relevés et plaidés durant la rencontre vendeur-acheteur pour obtenir une baisse de prix. Il est donc conseillé d’avoir le bon œil et d’être vigilant durant la visite.

Afin que vous puissiez repérer les défauts du bien, n’hésitez pas à refaire la visite plusieurs fois. Vous pouvez faire appel à des professionnels du bâtiment pour vous aider sur des points techniques. Par exemple vous pouvez faire appel à un couvreur pour évaluer l’état du toit.

D’autres points faibles peuvent être par exemple une chaudière vétuste ou une isolation à remplacer. A chaque visite, il faut bien noter tous les défauts en dressant une liste exhaustive.

Après chaque vérification, vous pouvez alors préparer vos arguments pour avancer les points faibles du logement.

Une préparation qui est une étape à ne pas négliger pour éviter l’improvisation.

La date de mise à la vente du bien

Il s’agit d’une variable à prendre en compte avant de négocier le prix d’un bien. La connaissance de cette date est primordiale. En effet, si le bien que vous souhaitez négocier, n’a été mis en vente que quelques jours. Ainsi, il y a peu de chance que la propriétaire baisse le prix du bien en question.

A l’inverse si vous convoitez un logement déjà mis en vente depuis plus de 4 mois, il peut être intéressant de demander à faire baisser le prix. Cela signifie que le vendeur a fixé un prix de vente trop élevé. Dans ce cas, vous pouvez faire une proposition de réduction. Vous pouvez par exemple proposer moins 10% du prix donné. A noter qu’il est toujours conseillé de consulter l’agence immobilière en charge de la vente. L’agence pourra vous informer si le propriétaire consent à une baisse de prix.

Savoir effectuer un audit du marché dans votre ville

Il est impérativement nécessaire de bien connaître l’état du marché local. Un audit du marché vous permet de comparer les prix de biens similaires à celui que vous avez choisi. Pour cela, vous disposez de plusieurs solutions.

Premièrement, vous avez internet. Consulter le web, forum, blog et autres, est une méthode rapide et efficace, qui vous permet d’évaluer un bien sans bouger de votre maison ou de votre bureau.
Il vous est également possible de recourir au service des agences immobilières de votre ville. Cette méthode vous permet d’avoir des résultats plus précis. Puisque auprès de ces établissements, vous pouvez avoir les prix au m².

Tous ces éléments vous aideront à crédibiliser vos arguments lors de la négociation du prix. Il faut noter qu’avoir de bons arguments et de bonnes statistiques vous permettent de négocier le prix de vente à la baisse.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.