Press "Enter" to skip to content

Peut-on faire de l’investissement locatif sans apport ?

Acheter un bien immobilier nécessite un solide état financier, si l’on souhaite bien entendu financer la totalité de l’acquisition par des fonds propres. Pour ceux qui veulent investir dans l’immobilier locatif, mais que leur revenu actuel ou leur épargne ne le permet pas, sachez qu’il vous est tout à fait possible de développer votre patrimoine.

Cela peut sembler être une utopie pour certain, mais vous devez savoir que le concept d’investissement locatif sans apport vous donne la possibilité d’acquérir un bien par le biais d’un emprunt auprès d’une banque ou un établissement financier.

Obtenir un prêt financier sans apport initial

Pour obtenir un prêt sans argent, il vous faut convaincre l’établissement prêteur en appuyant sur le fait qu’il s’agit d’un projet qui n’est pas à risque. Afin d’y parvenir, vous devez ainsi mettre en place un dossier réaliste, rédigé de manière simple et cohérent. Il est souvent préférable de recourir au service d’un expert en gestion de patrimoine. Ce professionnel saura vous conseiller sur le prêt le plus profitable et vous aider également à élaborer le dossier pour augmenter vos chances d’obtenir le prêt.
Avant de vous accorder un prêt pour un investissement locatif sans apport, quel que soit le type de crédit demandé, l’établissement financier se doit de vérifier la crédibilité de votre dossier.

Voici les différents types de prêts aidés disponibles pour le financement de votre investissement locatif sans apport :
· le prêt à taux zéro (PTZ+) qui est le plus souvent sollicité,
· le crédit 110% qui est le plus indiqué pour un financement locatif sans apport,
· le prêt épargne-logement, ou encore le prêt employeur

L’organisme prêteur analysera en détails votre état financier et votre situation professionnelle avant de valider votre demande de prêt. En ce sens, il prendra en compte plusieurs paramètres notamment la qualité de votre projet, votre capacité de remboursement, vos revenus actuels ou encore vos dépenses habituelles.
Il examine la solidité du financement locatif sans apport et si ce dernier est rentable. En effet, pour la banque, la rentabilité de votre investissement signifie que vous serez en mesure de payer les mensualités de votre crédit sans difficulté.

Ajouté à cela, il évaluera votre taux d’endettement limité à 33% de vos revenus. Ce dernier se fait sur la base d’un calcul de vos recettes et de vos dépenses. Un calcul qui permet ensuite de connaître précisément votre reste à vivre, après soustraction des mensualités.

Choisir le bien immobilier pour cette investissement

Afin qu’un bien immobilier locatif puisse être rapidement rentable, vous devez attacher une attention particulière à son emplacement.

De ce fait, lors de votre achat, optez pour une ville porteuse où la demande en matière de logement locatif est très élevée. Une localisation dynamique dotée d’un fort potentiel économique mais qui n’est pas située dans le classement des villes les plus chers au mètre carré à l’achat.
Une fois la ville idéale choisie, attention à bien choisir le quartier. Une ville dynamique peut très rapidement se développer et entraîner des désagréments sonores de jours comme de nuit. Par exemple, un logement près d’un marché populaire, peut vite déranger la tranquillité des locataires.
Par ailleurs, votre rendement locatif se basera sur le type de bien que vous allez mettre en location.

L’astuce de Jeanne : les résidences de service de type EHPAD vous garantiront un revenu locatif stable et à long-terme. De plus, investir dans ce genre de logement vous permet de bénéficier de quelques avantages fiscaux.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.