Press "Enter" to skip to content

Acheter correctement son premier logement Introduction

L’achat d’un logement, qu’il s’agisse d’une première ou d’une énième acquisition, reste une décision qui doit être mûrement réfléchie. Avant de se lancer, il est primordial de faire une analyse en amont de tous les enjeux que représente un tel achat.

Pour ceux qui achètent pour la première fois, également connus sous l’appellation de primo-accédant, la prudence est de mise. En effet, en tant que novice en matière d’achat de bien immobilier, il est plus que judicieux de connaître toutes les modalités, les difficultés auxquelles peuvent se heurter votre projet et surtout les avantages d’un premier achat.

Les avantages au niveau des prêts pour son 1er achat

Afin d’encourager les particuliers à investir dans la pierre, l’Etat multiple les aides financières et les dispositifs. Pour les primo-accédants, ces coups de pouce non négligeables se matérialisent sous forme d’avantages en prêt immobilier afin de faciliter l’accessibilité à une propriété.

Des avantages fiscaux, ainsi que des crédits primo-accédant sont ainsi exclusivement mis en place pour les futurs propriétaires au statut de primo-accédant. Des aides primo-accédant qui sont bien entendu attribuées sous réserve de certaines conditions.

Prêt à taux zéro (PTZ)

Ce type de financement fait sur mesure pour une primo-accession, permet d’obtenir un emprunt remboursable sans intérêt bancaire.

Ce prêt est accordé aux futurs acquéreurs qui répondent aux critères exigés par la loi, notamment un plafond de ressource qui ne dépasse pas un certain seuil ou un achat qui entre dans le cadre d’une primo-accession d’une résidence principale.

La résidence en question doit être un logement neuf répondant aux normes de performances énergétiques. Dans certains cas, il est possible d’acquérir des habitations anciennes, mais les conditions requises sont plus strictes.

Il est à préciser que le montant octroyé à titre de PTZ dépend de la localisation du bien ou encore la composition du ménage. Par ailleurs, il ne couvre que 26%, au maximum, du prix du logement. De ce fait, il vous faut le compléter par un apport personnel ou par un autre type de financement.

Prêt d’accession sociale (PAS)

Le PAS est un emprunt avantageux qui permet de financer la totalité de votre projet et de bénéficier de certaines réductions notamment en ce qui concerne les frais du notaire, les frais du dossier et bien d’autres avantages qui varient en fonction des banques.

En notant que selon vos besoins, vous avez la possibilité de l’associer avec d’autres prêts tels que l’épargne logement, le PTZ, le prêt action logement ; à l’exception des prêts conventionnés.

Il est octroyé aux ménages aux revenus moyens pour un délai variable pouvant aller jusqu’à 35 ans.

Plan épargne logement (PEL)

Toute personne ayant placée une somme à titre d’épargne durant une période de 4 ans au minimum peuvent financer leur projet grâce au PEL.

Le PEL peut servir à financer l’achat ou la construction d’une résidence principale neuve ou ancienne, ainsi que pour la rénovation de son logement. La somme accordée dépend généralement de votre montant d’épargne, même s’il reste cependant plafonné.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mission News Theme by Compete Themes.